home | plan du site

top
   
indice
indice
indice
Musee de Lipari
indice
Filicudi
indice
Panarea
indice
indice
indice
indice
   
   

 
Foto Gallery
Panarea
foto
foto
foto
foto
foto
foto
foto
foto
foto
vois toutes les photos...
 
Le Musée - Panarea - - -

FIG. 1 - Panarea, entree du MuseeLe Musée de Panarea (FIG. 1), est une section détachée du Musée de Lipari, qui fut inaugurée durant l‘été 2006, continuant le programme «musée d’îles» qui avait été commencé en 2004 avec le Musée de Filicudi.
Il est situé dans un local constitué de deux pièces, précédemment utilisées l’une comme dépôt, l’autre comme citerne de service pour l’église voisine de San Pietro; aujourd’hui ces deux pièces ont eté transformées en salle d’exposition. 
FIG. 2 - Panarea, premiere salleLa première (FIG. 2) au caractère introductif, présente au visiteur, grâce à un appareil didactique bien illustré, l’aspect géologique, vulcanologique, naturaliste  et historique de l’île. Dans cette même salle, on poursuit la visite avec une exposition chronologique, de matériel archéologique qui date de la période du Néolithique supérieur (seconde moitié du IVe millénaire av. J.C.) à l’Age Moyen FIG. 4 -Panarea, maquette qui reproduit les petits puits dans la zone Calcara. (Premier Age du Bronze – facies de Capo Graziano, XVIII-XV S. av J.C)du Bronze (fin XV- début XIIIe S av. J.C.); ces matériaux proviennent de la zone de la Calcara, de Piano Quartara et du village de Capo Milazzese (FIG. 3). L’exposition est enrichie par une maquette qui reproduit les petits puits du Premier Age du Bronze (faciès Capo Graziano, XVIII-XVe S. av. J.C.), identifiés dans la zone de la Calcara. (FIG. 4)
FIG. 5 -  Panarea, deuxieme salle, materiel de la periode greco-romaineDans la deuxième salle (FIG.5) est exposé du matériel de la période gréco-romaine, parmi lequel des fragments de céramiques à vernis noir et de «terre sigillée africaine»  (FIG.6) qui proviennent de la zone de la Calcara; à voir également des objets correspondant aux mobiliers funéraires retrouvés dans la nécropole de Drauto (FIG.7).
On porte un grand intérêt à deux épigraphes (FIG. 5), dont un provient de Basiluzzo et date du Ve ou IVe S. av. J.C. Nombreux sont les résultats de fouilles sous-marines: (FIG. 8) des amphores gréco-italiques (deuxième moitié du IV – début du III S av J.C.) ont été récupérées lors d’un séquestre; de la vaisselle à vernis noir de l’épave Dattilo (début IVe S av. J.C.) (FIG. 9); des amphores qui proviennent de l’épave Alberti (FIG.10) ( deuxième moitié du Ier S après J.C.); un jas d’ancre et trois autres amphores.
L’exposition sera certainement amplifiée et complétée par du matériel ethnologique et anthroplogique, témoignages de la culture plus récente sur l’île

 

Unione Europeawww.euroinfosicilia.itRegione ScilianaSito Beni Culturali
 
Valid XHTML 1.0 TransitionalValid CSS!

notes légales | credits
 
italiano english français deutsch